Clémentine et Jean-Pierre Albrecht dans une cave vinicole.

 

Cassette
Cliquez la cassette pour écouter

 

L’histoire :
Un beau jour, surprise, Mad’moiselle Bibi voit arriver, dans sa bibliothèque un ogre affamé ! Après avoir mangé tous les petits enfants des alentours, il avait dû changer de nourriture et dévorait à présent... …des livres ! Et des livres, à la bibliothèque, elle en a Mad’moiselle Bibi !!

Clémentine et Jean-Pierre Albrecht dans une cave vinicole.

Le spectacle :

Ce spectacle s’adresse à tous les enfants (3/10 ans).
Bien installé dans la bibliothèque en compagnie de Baobab (un arbre) et Plumo, (un perroquet), on découvre le monde merveilleux et magique de la lecture, et l’on feuillette avec Clémentine (Melle Bibi) les livres de bricolage, de musique, de compte, de cuisine, de voyage, mais aussi des livres plus étranges, comme le livre de la nuit ou le livre de l’eau.
Le tout parsemé de sons et de chansons !

Clémentine et Jean-Pierre Albrecht dans une cave vinicole.

 


 

« Clémentine avait installé son décor, celui d’une bibliothèque, avec un arbre, Baobab,
et un perroquet, Plumo, au milieu des livres.
Devant un nombreux auditoire de jeunes enfants et de leurs parents,
Melle Bibi, enjouée et malicieuse, a chanté, mimé le gros ogre affamé désireux
de dévorer ses livres, une histoire délicieuse évoquant le lieu magique de la lecture
qui fait tant rêver les enfants »
(Journal du Pays de Franche Comté)

« Tous les ingrédients étaient réunis pour un jeune public qui est passé de l’étonnement
au rire avec Mademoiselle Bibi »
(L’Est Républicain)

« Installée sous le préau de l’école maternelle qui avait pris des allures de bibliothèque,
« Mademoiselle Bibi », la drôle de bibliothécaire incarnée par Clémentine Duguet,
raconte qu’un beau jour, un ogre affamé, après avoir mangé tous les enfants des alentours,
avait fini par manger les livres de sa bibliothèque.
En faisant voyager les enfants autour du monde grâce aux livres,
Mademoiselle Bibi a sans doute suscité le goût de la lecture. »
(Les Dernières Nouvelles D’Alsace)